Le boeuf américain est une solution au changement climatique, dit un éleveur

//  24 octobre 2019  //  Gestion, Production durable et environnement  //  Commentaires fermés

29octobre2019-3

Le producteur de bétail du Dakota du Sud, Todd Wilkinson, a déclaré à un sous-comité du Sénat américain que, contrairement aux affirmations de certains militants écologistes et anti-éleveurs, «la production et la consommation de bœuf américain sont une solution au changement climatique».

«Les politiques climatiques qui ciblent injustement les éleveurs bovins ne reconnaissent pas le rôle positif des bovins et du bœuf dans un système alimentaire sain et durable», a déclaré M. Wilkinson à des membres du sous-comité sur la qualité de l’air et la sécurité nucléaire du Sénat américain de l’Environnement et des Travaux publics. «Plutôt que d’adopter des politiques erronées qui menacent la viabilité des agriculteurs et des éleveurs, nous voulons changer la conversation.»

 Tiré de drovers.com – Publié le 18 octobre 2019
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

Le sous-comité a tenu l’audition sur le thème «Réduire les émissions tout en stimulant la croissance économique: initiatives menées par l’industrie». Dans son témoignage, M. Wilkinson a discuté des avantages environnementaux du pâturage et a démoli les mythes sur les effets du méthane sur le climat mondial.

«(Le pâturage) séquestre naturellement le carbone, un avantage composé par le pâturage des ruminants», a expliqué Todd Wilkinson. «Le pâturage crée des racines profondes dans les herbes des Prairies, ce qui améliore la santé des sols. Des sols en santé retiennent plus d’eau, fixent plus de carbone et augmentent la résilience de nos ranchs.»

«Les émissions de méthane provenant des bovins font partie du cycle naturel du méthane», a poursuivi Todd Wilkinson. «En l’espace de 10 ans, plus de 90% de ce méthane se combine à l’oxygène de l’atmosphère et se transforme en CO2. Le méthane n’a aucun impact à long terme sur le climat lorsque les émissions et l’oxydation sont en équilibre. Cet équilibre est maintenu depuis des siècles.»

M. Wilkinson, qui est copropriétaire et exploitant d’une entreprise commerciale d’alimentation et d’exploitation de vache-veau à De Smet, dans le Dakota du Sud, est également vice-président de la division politique de la NCBA pour 2019 et vice-président de la South Dakota Cattlemen’s Foundation. Il a conclu son témoignage en rappelant aux sénateurs le long engagement des producteurs en matière de gérance de l’environnement.

«L’industrie bovine américaine est fière de son histoire en tant que gardienne des ressources naturelles de notre pays», a-t-il déclaré. «Les éleveurs de bovins sont les premiers écologistes américains et nous travaillons chaque jour avec acharnement pour pouvoir transmettre nos opérations à la génération suivante. Ma famille, ainsi que toute la communauté des éleveurs de bovins américains, est déterminée à rester durable sur les plans environnemental, économique et social. pour les générations à venir».

Source : https://www.drovers.com/article/american-beef-climate-change-solution-rancher-says

Comments are closed.