Le blockchain changera la façon de faire des affaires pour les éleveurs

//  16 juillet 2018  //  Techniques et innovations  //  Commentaires fermés

11juillet2018-6

Blockchain – qu’est-ce que c’est et comment cela va changer la façon dont les agriculteurs et les éleveurs font des affaires?

Le blockchain est le sujet chaud de la discussion dans de nombreux cercles de nos jours. Cela change notre façon de faire des affaires et, par conséquent, cela changera la façon dont les aliments et les produits agricoles atteignent les consommateurs.

Tiré de beefmagazine.com
Par Amanda Radke – Publié le 8 juillet 2018
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

Vous vous demandez donc «qu’est-ce que c’est que le blockchain?»

En termes simples, le blockchain est une liste sans cesse croissante d’enregistrements numériques, appelés blocs, qui sont liés et sécurisés en utilisant la cryptographie, essentiellement un code secret pour une communication sécurisée. Chaque bloc contient un horodatage et des données de transaction pour créer un registre ouvert et distribué, vérifiable de manière permanente.

Présenté comme une technologie rapide et sécurisée qui élimine la nécessité d’une vérification par une tierce partie, des entreprises comme Facebook et Microsoft explorent actuellement des façons d’implémenter l’utilisation de blockchain pour résoudre les problèmes de confidentialité, tandis qu’Amazon cherche à utiliser blockchain pour améliorer sa chaîne d’approvisionnement. servir sa clientèle en croissance rapide.

Connor Blenkinsop, pour Cointelegraph explique comment le blockchain aura un impact sur l’alimentation et l’agriculture.

Selon lui, plusieurs entreprises ont lancé des services permettant aux acheteurs de voir le parcours d’un produit de la ferme à la table, mais ils dépendent souvent de la volonté des détaillants d’être transparents.

«Lorsque vous entrez dans un magasin pour acheter des fruits frais, des légumes ou de la viande, il est courant que l’emballage révèle de quel pays il provient. Certaines marques haut de gamme vont plus loin en offrant des histoires sur la ferme et les conditions dans lesquelles la nourriture était cultivée.»

«Suivre un produit étape par étape tout au long du processus de fabrication peut être difficile – et, parfois, même les fabricants et les détaillants eux-mêmes ne sont pas sûrs du parcours d’un produit.»

«C’est en partie la raison pour laquelle les récentes alertes à la sécurité alimentaire ont été si répandues: il a été difficile – presque impossible – de savoir où commencent les problèmes. Cependant, l’intégration de la chaîne de blocs dans la chaîne alimentaire pourrait signifier que les problèmes sont détectés instantanément.»

Il dit que la blockchain pourrait aider à accélérer les rappels et permettre aux consommateurs de trouver plus d’informations sur un aliment lorsqu’ils font leurs choix à l’épicerie.

Comment cela fonctionnerait-il exactement?

Pour M. Blenkinsop, «les agriculteurs qui utilisent déjà blockchain le décrivent comme un «changeur de jeu , tout comme Internet». Par exemple, une compagnie de viande dit que les statistiques blockchain apparemment insignifiantes, comme lorsque les porcs arrivent à une usine, peuvent avoir un effet massif sur le produit final qu’ils livrent aux clients. Ils montrent que les blockchain donnent lieu à un «passeport détaillé» où les consommateurs peuvent être assurés que la viande qu’ils consomment répond à des normes strictes d’hygiène et de bien-être – tout problème lié au processus de production étant identifié en aussi peu que 30 secondes.

Selon l’article, blockchain pourrait également réduire les prix des aliments en éliminant les processus sur papier et se débarrasser des intermédiaires pour minimiser les frais de transaction. M. Blenkinsop ajoute que la décentralisation permettrait également aux petites exploitations de rivaliser avec les grandes entreprises.

«Les contrats intelligents pourraient faire en sorte que les petits agriculteurs soient payés équitablement pour leur travail acharné sans délai – ils auraient un plus grand marché pour vendre leurs produits frais. L’habilitation du blockchain a le potentiel de déplacer les agriculteurs, qui font le travail le plus dur, de preneurs de prix à ceux qui établissent les prix, ce qui oblige à réduire les coûts en aval.

«Le blockchain permettrait également aux marques haut de gamme de se démarquer de la concurrence et de justifier pourquoi leur production en plein air ou bio vaut l’argent supplémentaire. C’est parce que la provenance de leurs produits peut être facilement retracée, donnant aux consommateurs la confiance qu’ils obtiennent une valeur ajoutée d’un produit haut de gamme.»

«Le secteur agricole pourrait aussi trouver plus facilement combien valent leurs cultures en comparant l’argent offert par un distributeur aux sommes versées à leurs rivaux lors d’achats antérieurs, donnant à tous les agriculteurs la possibilité de gagner l’argent qu’ils méritent.»

La technologie continue d’évoluer rapidement, et les agriculteurs et les éleveurs pourraient avoir l’occasion de tirer parti de la blockchain pour atteindre des prix plus élevés et atteindre plus directement les consommateurs.

L’agriculture sera certainement très différente dans les années à venir que lorsque nos grands-pères travaillaient la terre; les règles changent, et notre capacité d’adaptation peut faire la différence entre le succès et l’échec.

Source : http://www.beefmagazine.com/business/ready-or-not-blockchain-will-change-way-ag-does-business

À lire également :

La Blockchain permettrait d’améliorer les exportations d’animaux vivants

Comment la blockchain peut-elle renforcer les chaînes d’approvisionnement des bovins

Comments are closed.