L’Australie accroît sa présence sur le marché mondial du bœuf

//  11 mai 2018  //  Commerce international et Accords commerciaux, Marchés  //  Commentaires fermés

12mai2018-2

Tiré de Beefmagazine.com –
Par Scott Brown – 7 mai 2018

Alors que les États-Unis contribuent largement à la croissance de la production mondiale de bœuf de 2,4%, les autres pays devraient augmenter leur production de 1,6% cette année, soit la plus forte augmentation depuis 2013 pour tous les pays non-américains et la troisième en importance depuis 2007.

Le United States Department of Agriculture (USDA) a récemment publié ces chiffres. Deux fois l’an, l’organisme jette un regard sur les prévisions des marchés internationaux du bœuf. Les prévisions pour 2018 montrent la plus forte croissance de la production mondiale de bœuf depuis 2006.

| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

Les marchés intérieurs américains étant déjà inondés de grandes quantités de viande de bœuf, de porc et de poulet, les ventes américaines à l’exportation ds restent fortement sous pression explique l’USDA. Plus de production de boeuf l’échelle mondiale rend l’exportation plus difficile.

Les concurrents

Les deux principaux marchés d’exportation de boeuf des États-Unis, le Japon et la Corée du Sud, ont représenté environ 45% du total des expéditions américaines depuis 2016. Le Mexique et le Canada en représentent 25% à 30% de plus. Sur ces marchés, le principal américain concurrent est de loin l’Australie, la Nouvelle-Zélande et le Canada étant également impliqués, mais dans une moindre mesure.

12mai2018-6

Alors que la production combinée de bœuf du Canada et de Nouvelle-Zélande devrait légèrement diminuer à partir de 2017, la production de bœuf australienne augmentera de 6,1%, en partie à cause de conditions de pâturage défavorables qui enverront plus d’animaux à l’abattage qu’au rétablissement du troupeau.

Les exportations australiennes de bœuf devraient augmenter de près de 275 millions de livres en 2018.

La forte demande de bœuf de la part des consommateurs américains a maintenu les prix du bœuf à des niveaux raisonnables malgré une augmentation de l’offre. La même attention sera accordée à la demande de viande bovine au Japon et en Corée du Sud pour absorber la production mondiale croissante de bœuf. Ces deux pays devraient cumuler plus de 3 milliards de livres d’importations de bœuf cette année, contre 2,5 milliards de livres en 2015 et une augmentation de 24% en seulement trois ans.

Avec les mêmes facteurs qui ont stimulé la croissance de l’industrie bovine américaine (goût accru des consommateurs pour un bœuf de meilleure qualité, prix des aliments stables et économie en croissance), la concurrence à l’exportation continuera de s’intensifier dans les années à venir. À ce stade, la demande croissante des principaux pays consommateurs a permis à ces approvisionnements supplémentaires d’entrer sur le marché sans compromettre gravement les prix, mais la poursuite de la croissance de la production continuera de faire pression sur les marchés.

Source : http://www.beefmagazine.com/beef/australia-makes-its-move-global-beef-market

 

 

Comments are closed.