La traçabilité du bœuf : un enjeu aux États-Unis

//  30 avril 2018  //  Santé Humaine et Sécurité Alimentaire, Traçabilité  //  Commentaires fermés

tracabilite-us

Si les États-Unis ont fait des progrès en matière de traçabilité pour la volaille et le porc, il semble que ce ne soit pas le cas pour les bovins.

C’est une des conclusions qui ressort de la conférence annuelle du National Institute of Animal Agriculture américain qui s’est tenue, les 10 au 12 avril dernier, à Denver au Colorado. La nouvelle a été rapporté par Barbara Duckworth dans The Western Producer le 26 avril dernier.

| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

« Les secteurs de la viande de porc et de la volaille ont fait de grands progrès en matière de traçabilité des maladies animales, mais nous avons encore les plus grands défis à relever pour l’industrie bovine», a alors déclaré Gregory Ibach, sous-secrétaire du département américain de l’Agriculture pour les programmes de marketing et de réglementation.

Depuis 2013, les États-Unis exigent l’identification des bovins de plus de 18 mois voyageant entre les États. Ils doivent être accompagnés d’un certificat de vétérinaire ou d’un autre document de mouvement. Il n’y a pas de programme pour les bovins plus jeunes en ce moment.

Une étude pilote menée au Kansas commence à tester la collaboration de l’industrie, les améliorations possibles et la manière dont les informations peuvent être partagées, au moins sur une base étatique.

Le vétérinaire en chef Jack Shere américain a réitéré la nécessité pour les professionnels de la santé animale et l’industrie bovine de présenter un programme qui fonctionne pour eux.

Le gouvernement fédéral américain écrit des normes minimales, et les États peuvent les utiliser comme guide pour formuler leurs programmes, où les exigences peuvent être beaucoup plus élevées, pour protéger leur bétail dans leur propre juridiction.

«Nous voulons construire un programme qui fonctionne pour les responsables de la santé animale qui doivent réglementer le programme et nous voulons un programme qui fonctionne pour l’industrie et la rapidité du commerce», a déclaré Shere.

«Nous voulons également construire quelque chose qui soit utilisable pour tous les secteurs», a-t-il ajouté. Le gouvernement veut une base de données d’identification des locaux et d’identification électronique pour tous les bovins.»

Si une maladie à haut risque est découverte, les représentants du gouvernement veulent être en mesure de trouver des animaux potentiellement infectés, arrêter le mouvement, arrêter la maladie, protéger ceux qui ne sont pas exposés et développer un vaccin. Le programme actuel pour les animaux matures a des lacunes.

Source : https://www.producer.com/2018/04/u-s-struggles-with-traceability

Comments are closed.