La drêche, économique et nutritive

//  25 avril 2020  //  Nutrition  //  Commentaires fermés

28avril2020-1

Avec la multiplication des microbrasseries et des distilleries au Québec, la quantité de drêche accessible augmente. Si plusieurs brasseurs et distillateurs ont trouvé des agriculteurs pour récupérer leur drêche, d’autres, en particulier sur l’île de Montréal, sont toujours à la recherche de quelqu’un à qui la donner.

Tiré de laterre.ca – par Geneviève Quessy – Publié le 22 avril 2020

À la Microbrasserie Le Bilboquet, Martin Audet, directeur des opérations, donne même un dédommagement à l’éleveur de chèvres qui vient chercher sa drêche. « On paye son essence. D’une part, il nous débarrasse d’un déchet qu’il faut gérer, et d’autre part, c’est une bonne façon de le revaloriser. »

Diminution du coût de la ration

Les éleveurs qui débarrassent les brasseries et distilleries de leur drêche l’obtiennent le plus souvent gratuitement. Ainsi, en plus de ses vertus nutritives, la drêche est une solution économique qui permet de diminuer le coût de la ration. Elle a aussi ses avantages dans la qualité de la viande obtenue.

Ryan Allen, de la ferme brassicole MacAllen à Rawdon, nourrit ses porcs avec la drêche issue de la bière qu’il fabrique à sa microbrasserie. « C’est ça qui fait de mes porcs un produit vraiment local. Ça nous place dans une niche, amène un côté terroir que nos clients recherchent. Les chefs cuisiniers nous le disent, notre viande est d’une qualité exceptionnelle. »

Hautement nutritive

Younes Chorfi, professeur et médecin vétérinaire, a mené des recherches sur l’utilisation de la drêche dans l’alimentation animale. Selon ses conclusions, il s’agit d’un aliment hautement nutritif. « C’est un concentré de protéines, de fibres et de gras, qui contient moins d’amidon que la céréale initiale. Donc, sur le plan nutritionnel, c’est très intéressant. Par exemple, le maïs contient 8 % de protéines, tandis que sa drêche en contient 30 %. »

Lire l’article complet : https://www.laterre.ca/actualites/vie-rurale/la-dreche-economique-et-nutritive

Comments are closed.