La Chine reprend les importations de bœuf et de porc canadiens

//  5 novembre 2019  //  Gouvernement, Marchés, Règlementation  //  Commentaires fermés

12novembre2019-9

«Bonne nouvelle pour les agriculteurs canadiens : les exportations canadiennes de porc et de bœuf en Chine reprendront», a tweeté le premier ministre Justin Trudeau le mardi 5 novembre dernier.

L’ambassade de Chine à Ottawa n’a fait aucun commentaire dans l’immédiat.

Tiré de canadiancattlemen.ca – par Kelsey Johnson – Publié le 5 novembre 2019
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

Les tensions bilatérales se sont intensifiées après que la police de Vancouver a arrêté Meng Wanzhou, directeur financier du groupe chinois Huawei Technologies, en décembre 2018, en vertu d’un mandat d’arrêt américain. Peu de temps après, Beijing a détenu deux hommes canadiens qui ont ensuite été accusés d’espionnage et sont toujours détenus.

Au début de l’année, la Chine a cessé d’acheter des graines de canola canadiennes en raison d’inquiétudes concernant des ravageurs. En juin, les autorités ont mis un terme aux importations de bœuf et de porc canadiens en invoquant de faux certificats d’exportation. Les responsables canadiens ont confirmé à l’époque qu’ils avaient trouvé des documents falsifiés.

La Chine était le troisième marché de porc en importance au Canada en valeur jusqu’en août, avec des exportations de 491 millions de dollars canadiens (373 millions de dollars). Les expéditions de porc en Chine ont augmenté en raison d’une maladie mortelle du porc dans certaines régions d’Asie.

En juillet, le Canada a proposé un plan visant à rassurer la Chine sur la sécurité de son système d’exportation de viande, et la ministre de l’Agriculture, Marie-Claude Bibeau, a insisté sur le fait que la question du commerce de porc et de bœuf était différente du différend sur le canola. Le Canada défie la Chine contre le canola à l’Organisation mondiale du commerce.

«Nos relations commerciales de longue date avec la Chine sont très importantes pour les deux parties et représentent un pas important pour les deux pays», a déclaré Chris White, président du Conseil des viandes du Canada, dans un communiqué.

L’industrie canadienne de la viande rouge a estimé en septembre que la suspension des importations par la Chine lui avait coûté près de 100 millions de dollars en pertes.

Source : https://www.canadiancattlemen.ca/daily/china-to-resume-imports-of-canadian-beef-and-pork/

Comments are closed.