Historiques et projections des rendements nets des parcs d’engraissement du Kansas

//  20 juin 2017  //  Données administratives, économiqes et d'inventaire, Marchés  //  Commentaires fermés

Glynn_Tonsor_K-State_U

Juin 2016 – Glynn T. Tonsor (Université d’État du Kansas)

Cet article présente les rendements nets estimés des opérations de bovins de finition au 15 juin 2017. Le processus de calcul et la projection ont été mis à jour en juillet 2012.

Ce processus reflète une situation du marché au comptant, sans la mise en œuvre des stratégies de gestion de risque des prix. Chaque mois, des mises à jour sont faites pour refléter les estimations les plus récentes des fermetures des parcs d’engraissement et pour refléter les conditions de marché actuelles.

(Traduction libre de Mylène Noël)

Calculs de fermetures

L’étude la plus récente du Focus on Feedlot fournit des informations sur les fermetures des lots en avril 2017. Comme le montrent les figures 1 et 2, les ventes d’avril des bouvillons ont été estimées à profit (+330,52 $ / tête) et celles des génisses ont aussi été estimées à profit (+255,32 $ / tête). Cela représente un rendement record sur les bouvillons et cela arrive remarquablement presqu’un an et demi après le pire mois enregistré (- 522,52 $ en décembre 2015).

Rendements projetés

Étant donné le décalage d’un mois des informations dans l’étude du Focus on Feedlots, les informations de marché sont disponibles pour mai 2017 mais les données de performance réalisées par animal ne sont pas encore disponibles. Actuellement, les rendements nets projetés pour les fermetures de mai sont des gains de +401,26 $ / tête pour les bouvillons et +309,32 $/ tête pour les génisses (tableaux 1 et 2).

Les tableaux 1 et 2 présentent aussi les rendements nets projetés pour les fermetures des neuf prochains mois en fonction des prévisions de la performance animale et des prix du marché. Ces tableaux comprennent également les valeurs projetées et le seuil de rentabilité des prix des bovins et du coût du gain qui fournissent d’autres renseignements sur la sensibilité qui sous-tend ces projections. Les producteurs sont encouragés à comparer soigneusement leurs propres coûts et prix avec ceux rapportés ici.

Les rendements des mois à venir devraient modérer considérablement. Les améliorations depuis le début de 2017 reflètent principalement les prix plus élevés réalisés et attendus des bovins finis.

Enfin, les valeurs historiques et le seuil de rentabilité sont fournis sous forme de tableau révélant les tendances au fil du temps des prix de vente des bovins finis (figures 3 et 4), du coût du gain (figures 5 et 6), et des prix d’achat des bovins d’embouche (figures 7 et 8).

Cliquer sur les images pour agrandir.

Rendement_juin_2017_1 Rendement_juin_2017_2 Rendement_juin_2017_3 Rendement_juin_2017_4 Rendement_juin_2017_5 Rendement_juin_2017_6 Rendement_juin_2017_7 Rendement_juin_2017_8 Rendement_juin_2017_9

www.agmanager.info

Source:

Articles:

 

 

 

Comments are closed.