Fermeture de la bourse de bétail en ligne Agriclear

//  18 avril 2018  //  Analyses de marché, Marchés  //  Commentaires fermés

agriclear

Tiré de Canadian Cattlemen –
Le 17 avril 2018 –

Le Groupe TMX du Canada a mis fin à sa bourse de bétail en ligne AgriClear après presque trois ans d’exploitation. TMX, qui exploite entre autres la Bourse de Toronto à la TSX, a annoncé, sur la seule page Web restante d’AgriClear, que la plateforme et le site Web d’AgriClear ont été désactivés, à compter du lundi 16 avril.

« Dans le cadre de la gestion active de nos investissements dans des initiatives d’innovation, nous avons décidé de mettre fin aux activités commerciales d’AgriClear et de nous concentrer sur d’autres opportunités », a déclaré mardi un porte-parole de TMX par courriel.

| Traduction libre par la rédaction |

TMX, en partenariat avec sa filiale NGX, avait lancé AgriClear à la mi-2015, la qualifiant de « première plate-forme de transactions et de paiements de bétail en ligne en Amérique du Nord ».

Les acheteurs et les vendeurs au Canada et aux États-Unis devaient utiliser le système de compensation pour afficher et visionner des vidéos de bovins vivants, négocier des conditions, conclure des ententes et organiser la livraison via leurs appareils mobiles, moyennant des frais de 6 $/tête (par transaction) à l’acheteur et au vendeur.

« Grâce à l’appui financier et à l’expertise de ces deux entités en matière de compensation, les clients sont assurés de recevoir les paiements pour les bovins livrés et les bovins reçus négociés », avait déclaré TSX et NGX à propos d’AgriClear l’an dernier.

Le porte-parole de TMX a déclaré mardi qu’aucune transaction n’avait été laissée en suspens à la suite de la fermeture d’AgriClear et a remercié les membres de la communauté AgriClear pour leur soutien au fil des ans ».

Les observateurs du marché étaient incertains des perspectives de la plate-forme au moment de son lancement. Brian Perillat de CanFax avait alors indiqué à Reuters que de nombreux producteurs avaient déjà leur propre méthode ou utilisaient d’autres canaux de marketing.

« Je pense que les gens sont souvent trop optimistes quant à la quantité de volume qui passera par ces choses sur la base des antécédents », a déclaré à Reuters Jim Robb, du Livestock Marketing Information Center basé aux États-Unis.

La coopérative américaine de commercialisation du bétail United Producers Inc. avait conclu un accord l’été dernier avec TMX et NGX pour utiliser AgriClear comme « solution de marketing numérique pour les transactions de bétail en ligne ». Cette semaine, UPI n’avait aucune liste de vente AgriClear disponible sur son site web.

Source : https://www.canadiancattlemen.ca/daily/online-cattle-market-agriclear-goes-dark

 

 

Comments are closed.