«Faire pousser» sa viande : y a-t-il lieu de s’inquiéter?

//  18 juin 2018  //  Techniques et innovations, Voir  //  Commentaires fermés

18juin2018-7

La Presse +, dans son édition du lundi 18 juin, présente en une un reportage sur la viande cultivée. Présenté sous le titre Les Géants de l’industrie ont faim, La Presse + note qu’on soit pour ou contre, le hamburger cultivé et plusieurs autres aliments pourraient passer du labo à votre assiette d’ici un à trois ans. Y a-t-il lieu de s’inquiéter?

«Si de grands financiers embarquent là-dedans, ce n’est pas pour rien. Mais ça ne nous énerve pas. Au Québec, on essaie de se positionner comme un producteur responsable et durable», répond Jean-Sébastien Gascon, directeur général et coordonnateur des activités de la Société des parcs d’engraissement du Québec.

Même son de cloche chez les Éleveurs de volaille du Québec : «Personne ne sonne l’alarme. On a une forte croissance du produit et on travaille fort pour répondre aux préoccupations des consommateurs quant aux bonnes pratiques», explique la directrice générale Marie-Ève Tremblay.

Pour l’Association canadienne des éleveurs de bovins, Tom Lynch-Staunton, «notre souci principal, c’est que cela soit produit en fonction des mêmes standards d’innocuité que les autres aliments, et sans aucune prétention trompeuse, qu’on le précise quand il s’agit d’imitations».

À lire, le reportage complet, sur votre tablette, dans La Presse + du lundi 18 juin.

 

 

 

Comments are closed.