Drovers Cattle Network – Marché des bovins

//  6 juin 2017  //  Analyses de marché, Marchés  //  Commentaires fermés

University_Oklahoma_Derrell_Peel

Les nombres des parcs d’engraissement augmentent grâce au grand nombre de placements d’avril

Par Derrell S. Peel, Extension de l’Université d’État d’Oklahoma

1er juin 2017

Le nombre des placements en avril, plus élevé que prévu, a fait monter le nombre des stocks dans les parcs d’engraissement du 1er mai à 102 pour cent par rapport aux niveaux de l’an dernier. Les placements d’avril étaient à 111 pour cent par rapport à l’année dernière, au-dessus de la moyenne commerciale à laquelle on s’attendait mais pas en dehors de la fourchette prévue. Les ventes en avril étaient à 102,7 pour cent de l’année dernière, elles aussi étaient au-dessus des attentes mais elles représentaient aussi la continuité des fortes mises en marché des parcs d’engraissement.

(Traduction libre de Mylène Noël)

Les stocks des parcs d’engraissement qui augmentent lentement reflètent l’augmentation de l’approvisionnement en bovins d’embouche, résultat des trois années d’expansion du troupeau. L’inventaire des bovins en engraissement du 1er mai est le total mensuel le plus élevé depuis février 2013 et le plus haut total d’un mois de mai depuis 2012. Une combinaison de facteurs et de tendances régionales à court et à long terme a entraîné des comparaisons intéressantes dans l’engraissement des bovins des principaux États de parcs d’engraissement. Les comparaisons des données ci-dessous sont basées sur les séries de données actuelles des bovins en engraissement depuis 1992.

Le Texas a été le plus grand État d’engraissement des bovins depuis le début des années 1970, mais sa tendance a diminué ces dernières années. Les stocks des parcs d’engraissement du Texas n’ont pas augmenté très rapidement au cours des derniers mois. L’inventaire du 1er mai n’a affiché que 2,46 millions de têtes, soit aucun changement rapport au mois dernier et 1,2 pour cent inférieur à celui de l’an dernier. En fait, l’inventaire actuel est seulement 2,1 pour cent au-dessus du creux de 2,41 millions de têtes du mois de mai 2015, un creux qui remonte ensuite à 1997. Les nombres actuels des parcs d’engraissement du Texas sont 20,1% inférieurs au sommet mensuel de 3,08 millions de février / mars 2001 et 18 pour cent de moins que le sommet le plus récent de 3,0 millions de têtes en engraissement de novembre 2011.

Ces dernières années, avec la baisse des nombres du Texas qui est le deuxième État d’engraissement des bovins, le Nebraska, a été en moyenne beaucoup plus près du Texas. Les stocks mensuels en engraissement du Nebraska ont égalé ou dépassé le total du Texas plusieurs mois au cours des dernières années. Par rapport aux années précédentes, ils ont été en moyenne à environ 170 000 têtes de moins que les stocks du Texas alors que le Nebraska avait généralement environ 700 000 bovins de moins que le Texas. Les stocks actuels du Nebraska de 2,45 millions de tête ont augmenté de 1,2% sur un an mais, comme le Texas, ils ont augmenté relativement lentement ces derniers mois. Le total mensuel actuel est inférieur de seulement 10 000 têtes par rapport au total du Texas. Les stocks des parcs d’engraissement actuels du Nebraska sont 4,7 % en-dessous du sommet des stocks mensuels du Nebraska de 2,57 millions de têtes de février / mars 2012.

Contrairement aux deux plus importants États de parcs d’engraissement, les stocks d’engraissement du troisième État, soit le Kansas, ont augmenté de façon agressive au cours des derniers mois. Au cours des six derniers mois, les taux de placement sur un an ont été plus élevés au Kansas par rapport au Texas et au Nebraska. Les stocks actuels des parcs d’engraissement du Kansas de 2,28 millions de têtes sont à 106 pour cent par rapport à il y a un an et représentent le total mensuel le plus élevé pour cet État depuis décembre 2011. Le sommet des stocks des parcs d’engraissement du Kansas était à 2,67 millions de têtes en novembre 2001.

Le Colorado, qui est le quatrième État de l’engraissement le plus important, a également augmenté rapidement au cours des derniers mois. Le total des stocks du 1er mai de 960 000 têtes est 6,7% plus élevé par rapport à l’année dernière et est le plus grand total mensuel du Colorado depuis avril 2013. L’inventaire record des bovins en engraissement du Colorado était de 1,25 million de têtes en novembre 2000 et le sommet le plus récent est de 1,13 million de têtes en janvier 2012.

L’Iowa est l’ État numéro cinq des bovins en engraissement avec un inventaire actuel de 680 000 têtes, en hausse de 6,3% par rapport à l’an dernier. Les stocks d’engraissement de l’Iowa ont augmenté rapidement au cours des six derniers mois et les nombres des placements mensuels ont été en moyenne plus élevés de près de 20 pour cent sur un an. Il s’agit de la croissance la plus rapide du nombre des placements parmi les cinq principaux États de parcs d’engraissement et cela a fait monter les stocks actuels des bovins en engraissement de l’Iowa à un niveau record de toutes les données depuis 1992.

Source :

Articles:

____________________________________________________

Feedlot Numbers Grow with Strong April Placements

By Derrell S. Peel, Oklahoma State University Extension

June 01, 2017

Stronger than expected April placements pushed the May 1 feedlot inventories to 102 percent of year ago levels. April placements were 111 percent of last year, above the average trade guess though not outside the range of expectations. April marketings were 102.7 percent of last year, also above expectations and a continuation of strong feedlot marketings.

Slowly growing feedlot inventories reflect the increase in feeder supplies resulting from three years of herd expansion. The May 1 on-feed inventory is the highest monthly cattle on feed total since February of 2013 and the highest May total since 2012. A combination of short and long-run regional factors and trends has resulted in some interesting comparisons of cattle feeding in the major feedlot states. The data comparisons below are based on the current cattle on feed data series that dates back to 1992.

Texas has been the largest cattle feeding state since the early 1970s, but has trended down in recent years. Texas feedlot inventories have not grown very fast in recent months with the May 1 inventory of 2.46 million head unchanged from last month and 1.2 percent lower than last year. In fact, the current inventory is only 2.1 percent above the recent low of 2.41 million head in May, 2015, a low that goes back to 1997. Current Texas feedlot numbers are 20.1 percent lower than the all-time monthly inventory peak of 3.08 million head in February/March of 2001 and 18 percent lower than the more recent peak of 3.0 million head on-feed in November 2011.

The number two cattle feeding state, Nebraska has average much closer to Texas in recent years with the decline in Texas numbers. Nebraska monthly on-feed inventories have equaled or exceeded the Texas total several months in recent years and have averaged about 170,000 head less than Texas compared to previous years when Nebraska typically had about 700,000 head less cattle on feed than Texas on a monthly basis. Nebraska’s current inventory of 2.45 million head is up 1.2 percent year over year but, like Texas, has grown relatively slowly in recent months. The current monthly total is just 10,000 head smaller than the Texas total. The current Nebraska feedlot inventory is 4.7 percent below the peak Nebraska monthly inventory of 2.57 million head in February/March 2012.

In contrast to the top two feedlot states, feedlot inventories in number three Kansas have grown aggressively in recent months. Year over year placement rates have been higher in Kansas compared to Texas and Nebraska in the past six months. The current Kansas feedlot inventory of 2.28 million head is 106 percent of one year ago and is the highest monthly total for the state since December of 2011. The all-time peak Kansas feedlot inventory was 2.67 million head in November 2001.

Number four feeding state Colorado has also grown rapidly in the past few months. The May 1 inventory total of 960 thousand head is 6.7 percent higher than last year and is the largest monthly total for Colorado since April, 2013. The record cattle feeding inventory in Colorado was 1.25 million head in November, 2000 with a more recent peak of 1.13 million head in January 2012.

Iowa is the number five cattle feeding state with a current inventory of 680 thousand head, up 6.3 percent from one year ago. Iowa feedlot inventories have grown rapidly in the past six months with monthly placements averaging nearly 20 percent higher year over year. This is the fastest growth in placements among the top five feedlot states and has pushed the current Iowa cattle on feed inventory to a record high for the data back to 1992.

 

Source :

Articles:

 

Comments are closed.