Donald Trump demande au ministère américain de la Justice d’examiner les disparités des prix de la viande

//  11 mai 2020  //  Dossiers, Gouvernement, Règlementation  //  Commentaires fermés

12mai2020-12

Le président américain Donald Trump a déclaré le 6 mai dernier qu’il avait exhorté le ministère de la Justice à enquêter sur les allégations selon lesquelles l’industrie des emballages de viande avait enfreint la loi antitrust parce que le prix que les abattoirs paient les agriculteurs pour les animaux avait baissé alors que les prix de la viande augmentaient.

«J’ai demandé au ministère de la Justice de l’examiner. … Je leur ai demandé de l’examiner très sérieusement, car cela ne devrait pas se passer ainsi et nous voulons protéger nos agriculteurs », a déclaré le président aux journalistes lors d’un événement à la Maison Blanche auquel ont assisté le secrétaire à l’Agriculture Sonny Perdue et l’Iowa et le gouverneur Kim Reynolds.

«Ont-ils affaire entre eux? Que se passe-t-il? » a demandé le président.

Tiré de albertafarmexpress.ca –  Publié le 7 mai 2020
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

Avec la propagation du coronavirus COVID-19, qui a tué plus de 70 000 Américains, un certain nombre de grandes usines de transformation de la viande ont fermé leurs portes à cause de travailleurs infectés. Le résultat a été moins de marchés sur lesquels vendre du bétail et des prix plus élevés pour la viande.

La semaine dernière, Donald Trump a publié un décret décrivant les usines d’emballage de viande comme des «infrastructures critiques» qui doivent rester ouvertes.

Pourtant, la pénurie d’approvisionnement a conduit les détaillants Costco et Kroger à limiter les achats de viande et la chaîne de hamburgers Wendy’s a annoncé mercredi qu’elle se concentrerait sur la commercialisation du poulet, après avoir retiré ses hamburgers signature du menu de certains restaurants.

Le secrétaire à l’Agriculture Sonny Perdue a déclaré aux journalistes que les usines américaines d’emballages de viande fermées en raison des épidémies de coronavirus seraient de retour à la production dans une semaine à 10 jours.

M. Perdue a déclaré en avril que l’agence enquêterait sur les prix divergents du bétail et du bœuf pendant l’épidémie. Il a élargi une enquête sur le marché que l’USDA a commencé l’année dernière après que les prix du bœuf payés par les grossistes ont grimpé en flèche et que les prix du bétail payés aux agriculteurs se sont effondrés lorsqu’un incendie a fermé un abattoir de Tyson Foods.

Les syndicats ont appelé les entreprises à fournir davantage d’équipements de protection aux travailleurs des abattoirs et à assurer des tests quotidiens sur les coronavirus.

Les producteurs de bovins se sont plaints que les bénéfices des transformateurs de viande tels que Tyson, Cargill, JBS et National Beef Packing Co. ont grimpé pendant la pandémie, car les prix des bovins ont chuté en raison de la fermeture des abattoirs.

«Je suis heureux que des étrangers voient enfin les problèmes auxquels l’industrie bovine est confrontée depuis longtemps», a déclaré Lee Reichmuth, producteur de bovins du Nebraska et membre du conseil d’administration de la United States Cattlemen’s Association.

Interrogé sur les allégations de fixation des prix, le porte-parole de Cargill, Daniel Sullivan, a déclaré que « les affirmations sont sans fondement et nous sommes confiants dans nos efforts pour maintenir l’intégrité du marché et mener des affaires éthiques ».

Tyson n’a fait aucun commentaire immédiat, tandis que JBS USA et National Beef Packing n’ont pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

Source : https://www.albertafarmexpress.ca/daily/trump-asks-u-s-justice-department-to-look-into-meat-price-disparities/

Comments are closed.