Des producteurs américains de bovins confrontés à des pertes massives

//  16 avril 2020  //  Dossiers, Sécurité financière  //  Commentaires fermés

21avril2020-4

Les producteurs américains de bœuf et de porc font face à des pertes de plusieurs milliards de dollars à la suite de la pandémie de Covid-19, montrent deux études distinctes.

Selon une étude commandée par le National Pork Producers Council (NPPC), les producteurs de porcs américains pourraient perdre 5 milliards de dollars collectifs pendant le reste de l’année, car une baisse de la capacité de transformation a entraîné un excédent d’animaux qui font maintenant pression sur les prix.

Pendant ce temps, une étude publiée plus tôt cette semaine par la National Cattlemen’s Beef Association (NCBA) estime que les pertes de l’industrie bovine américaine atteindront 13,6 milliards de dollars.

Tiré de syngenta.com  – Publié le 15 avril 2020
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

Dermot Hayes, économiste à l’Iowa State University, et Steve Meyer, économiste de l’industrie porcine chez Kerns & Associates, estiment que les éleveurs de porcs perdront près de 37 $ pour chaque porc commercialisé pour le reste de l’année, soit 5 milliards de dollars. Avant la pandémie et après deux années difficiles, les éleveurs de porc s’attendaient généralement à une année rentable, les analystes de l’industrie prévoyant des revenus d’environ 10 $ / porc en moyenne pour 2020.

Cependant, la suspension des activités de l’usine de conditionnement du porc et l’augmentation de l’absentéisme des employés en raison de la covid-19 ont exacerbé une pénurie de main-d’œuvre déjà existante dans l’Amérique rurale, accentuant le resserrement de la capacité de transformation. De plus, la perte du marché des services de restauration (c.-à-d. les restaurants) et le ralentissement lié à la convoitise sur la plupart des marchés d’exportation ont vidé la demande et submergé les installations d’entreposage frigorifique.

Du côté de la viande bovine, l’étude menée par l’Oklahoma State University pour le compte de la NCBA montre que les producteurs de vaches-veaux subiront le plus grand impact, avec des pertes liées à la covid-19 totalisant environ 3,7 milliards de dollars, soit 111,91 $ / tête pour chaque animal reproducteur mature.

Les pertes du segment Stocker / Backgrounder étaient estimées à 159,98 $ / tête, pour un impact économique total de 2,5 milliards de dollars en 2020, tandis que les pertes du secteur de l’alimentation étaient estimées à 3 milliards de dollars ou 205,96 $ / tête.

Source : https://www.syngenta.ca/market-news/u-s–cattle–hog-producers-facing-massive-losses–studies-show

Comments are closed.