Des inspecteurs provinciaux Albertains s’entraînent aux fonctions fédérales

//  3 avril 2020  //  Dossiers, Gouvernement, Santé Humaine et Sécurité Alimentaire  //  Commentaires fermés

7avril22020-4

Des inspecteurs provinciaux de la viande en Alberta pourraient bientôt être détachés dans des usines d’emballage inspectées par le gouvernement fédéral dans le cadre d’un nouvel accord de travail partagé entre la province et l’Agence canadienne d’inspection des aliments.

Les gouvernements fédéral et albertain ont annoncé mercredi qu’ils s’associeraient pour «accroître la capacité des inspecteurs des aliments» dans la province et ainsi «assurer le fonctionnement continu de la chaîne d’approvisionnement alimentaire de l’Alberta».

Tiré de canadiancattlemen.ca – Publié le 2 avril 2020
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

La formation doit commencer «bientôt», ce qui permettrait aux inspecteurs provinciaux de la viande d’être déployés dans des usines «hautement prioritaires» titulaires d’un permis fédéral en Alberta, ont-ils déclaré.

L’ACIA réglemente et inspecte environ 74 installations d’abattage, de transformation et d’entreposage de la viande dans la province, dont deux des plus grandes usines d’emballage de bœuf au Canada — l’installation Cargill à High River et l’usine JBS à Brooks.

Le nouveau plan de travail partagé fait suite à une «demande accrue» de la part de l’industrie de transformation à la suite de la pandémie de coronavirus COVID-19, alors que les consommateurs stockent des aliments.

Dans le même temps, le gouvernement fédéral a identifié «des défis concernant les ressources humaines à l’ACIA, principalement pour nos inspecteurs», a déclaré la ministre fédérale de l’Agriculture, Marie-Claude Bibeau, le 21 mars.

L’ACIA, dans une déclaration distincte du 23 mars, a déclaré qu’elle avait activé son «plan de continuité des activités» en réponse à la pandémie de COVID-19. Le plan prévoit «une suspension temporaire des activités à faible risque» en faveur de priorités telles que les services d’inspection, les enquêtes et rappels sur la sécurité sanitaire des aliments et les enquêtes sur les maladies animales.

Mme Bibeau a déclaré qu’au moment où son ministère consulterait les provinces sur la façon de partager les ressources, comme les inspecteurs provinciaux, et «trouver différentes façons de rendre (le processus) plus facile et plus rapide», et que l’ACIA rappellerait également les retraités récemment retraités. inspecteurs.

Les gouvernements de l’Alberta et du gouvernement fédéral ont déclaré mercredi que les redéploiements d’inspecteurs provinciaux « assureront la capacité continue de fournir des inspections de viande dans la province et de conserver les produits alimentaires sur les étagères».

En outre, la province a déclaré mercredi que «des mesures ont été prises pour accroître la capacité des inspecteurs provinciaux en faisant revenir des inspecteurs retraités».

«En travaillant ensemble, nos gouvernements ont veillé à ce que nous ayons un plan d’urgence COVID-19 pour les services d’inspection», a déclaré Mme Bibeau dans son communiqué de mercredi.

«Il est essentiel pour les familles de l’Alberta, notre approvisionnement alimentaire et notre économie que l’industrie de la viande fonctionne à sa capacité maximale», a déclaré le ministre provincial de l’Agriculture, Devin Dreeshen, dans le même communiqué. «Nous travaillons avec l’ACIA pour intégrer nos inspecteurs provinciaux dans des usines agréées par le gouvernement fédéral afin d’aider les Albertains à se nourrir.»

Source : https://www.canadiancattlemen.ca/daily/albertas-provincial-meat-inspectors-to-train-for-federal-duty/

Comments are closed.