Croissance des exportations canadiennes vers l’Europe

//  22 mars 2019  //  Commerce international et Accords commerciaux, Marchés  //  Commentaires fermés

26mars2019-7

Le commerce de viande de boeuf entre le Canada et l’UE continue de croître dans le cadre de l’AECG.

Statistique Canada a récemment publié les statistiques sur le commerce de bœuf de fin d’année 2018 entre le Canada et l’Union européenne (UE) et les chiffres montrent une croissance encourageante pour les agriculteurs et les éleveurs canadiens et européens. En 2018, le Canada a exporté 1 059 tonnes métriques de boeuf vers l’UE, d’une valeur de 15,5 millions de dollars, soit une augmentation de 113% en volume et de 98% en valeur par rapport à 2017 ( 496 Mt d’une valeur de 7,8 millions de dollars). Parallèlement, les exportations de bœuf européen au Canada en 2018 ont atteint 3 236 Mt, soit une augmentation de 12% en volume et de 22% en valeur (18,9 millions de dollars) par rapport à 2017.

Tiré de CAA Action News –   Publié le 18 mars 2019
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

La CCA attribue cette croissance à une combinaison de facteurs, mais principalement au nombre croissant de producteurs fournissant davantage de bovins éligibles pour l’UE et à un important emballeur développant le marché de l’UE. La décision des producteurs de s’inscrire dans le cadre du protocole de l’UE de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) ayant des retombées financières positives, elle alimente une confiance accrue en une croissance soutenue et continue jusqu’en 2019 et au-delà.

La CCA demeure déterminée à continuer de collaborer avec le gouvernement du Canada afin de renforcer les relations commerciales déjà fructueuses avec l’UE dans le secteur du bœuf. Par exemple, la CCA étudie actuellement avec le gouvernement fédéral des options visant à augmenter le nombre d’auditeurs pouvant effectuer les audits sans hormones nécessaires pour une expédition dans l’UE. La CCA a également pris les mesures nécessaires pour que le Canada présente aux responsables de l’UE l’approbation d’une partie du système de sécurité alimentaire de niveau mondial du Canada, l’utilisation de l’acide citrique et de l’acide peroxyacétique. Ces interventions en matière de sécurité alimentaire ont été utilisées avec succès au Canada et à l’étranger pendant de nombreuses années.

Alors que près des deux tiers du volume de 2018 et la moitié de la valeur reviennent au Royaume-Uni, l’accès au bœuf canadien par un bœuf canadien par un Royaume-Uni indépendant après le Brexit est en grande partie déterminant. Malheureusement, l’incertitude entourant le Brexit retarde la mise au point de futurs paramètres commerciaux entre le Canada et le Royaume-Uni. La CCA continuera d’accorder la priorité au maintien de solides relations commerciales entre le Canada et le Royaume-Uni.

26mars2019-6

Source : https://mailchi.mp/cattle/cca-action-news-vol-21-issue-10

Comments are closed.