COVID-19 : les usines de transformation enregistrent leurs premiers décès

//  10 avril 2020  //  Dossiers  //  Commentaires fermés

14avril2020-6

COVID-19 a coûté la vie à au moins trois employés des industries américaines de transformation.

Un employé de longue date de l’usine de bœuf de JBS USA à Greeley, au Colorado, est décédé mardi soir, a confirmé la société. Deux travailleurs de l’usine de poulet Tyson Foods à Camilla, en Géorgie, sont récemment décédés après avoir contracté la maladie, rapporte le Atlanta Journal-Constitution.

Tiré de drovers.com – par Greg Henderson – Publié le 9 avril 2020
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

Saul Sanchez, 78 ans, travaillait pour JBS à Greeley depuis plus de 30 ans. Dans un communiqué, la société a déclaré: «JBS USA a confirmé aujourd’hui qu’un membre de l’équipe est décédé des complications associées à COVID-19. L’individu a travaillé à l’usine de production de JBS à Greeley, au Colorado, offrant plus de 30 ans de service dédié. Nous sommes profondément attristés par la perte d’un membre de notre équipe. Nous offrons un soutien à la famille et aux membres de notre équipe pendant cette période. Nos sympathies vont à notre ami décédé, à la famille et à tous ceux touchés par COVID-19.»

Le journaliste de Denver CBS4, Rick Sallinger, a déclaré qu’un autre employé de l’usine de Greeley est maintenant malade à cause d’un coronavirus et d’un ventilateur.

JBS USA a cessé ses activités dans son usine de viande bovine de Souderton, en Pennsylvanie, avec l’intention de rouvrir le 16 avril, après deux semaines. Toutes les autres usines de JBS USA sont toujours ouvertes.

En Géorgie, le Retail, Wholesale and Department Store Union (RWDSU) a annoncé la mort des employés de Tyson dans un article critiquant la «réponse COVID-19 retardée» de l’industrie de la volaille. Le syndicat a déclaré que les deux travailleurs sont morts du virus et que « beaucoup sont malades ou en quarantaine ». RWDSU représente 2 000 membres dans l’usine de Camilla.

Dans une déclaration au Atlanta Journal-Constitution, le porte-parole de Tyson, Worth Sparkman, a déclaré: «Nous continuons à travailler avec diligence pour protéger les membres de notre équipe à Camilla et ailleurs contre ce que de nombreuses industries du monde ont appris est une situation difficile et en constante évolution … Nous avons été en contact fréquent avec le RWDSU et l’UFCW (United Food and Commercial Workers union) au sujet des mesures que nous avons prises pour protéger les membres de notre équipe. »

Le communiqué indique que les températures des travailleurs sont prises avant leur entrée dans les installations de Tyson et qu’ils ont accès à une protection faciale.

Source : https://www.drovers.com/article/covid-19-first-protein-processing-employee-deaths

Comments are closed.