COMMUNIQUÉ : Le Canada et l’Ontario investissent dans la compétitivité du secteur bovin

//  21 février 2020  //  Communiqués, Gouvernement  //  Commentaires fermés

25fev2020-8

Les projets vont renforcer les abattoirs titulaires d’un permis provincial et les aider à trouver de nouveaux marchés pour la viande bovine

Ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales – 19 février 2020 13h30

TORONTO – Les gouvernements du Canada et de l’Ontario aident le secteur bovin de la province à se développer et à trouver de nouveaux marchés en investissant jusqu’à deux millions de dollars dans des projets visant à améliorer les activités des abattoirs titulaires d’un permis provincial.

Dans le cadre du Partenariat canadien pour l’agriculture (le Partenariat), les gouvernements fournissent une aide financière à frais partagés aux abattoirs titulaires d’un permis provincial pour divers projets visant à améliorer la salubrité des aliments, le bien-être des animaux et les mesures de biosécurité dans leurs exploitations. Sont parmi les projets admissibles à une aide financière : les immobilisations de fonds pour améliorer la salubrité des aliments; l’amélioration de la manipulation et de l’hébergement sécuritaires des animaux; l’acquisition de nouveaux appareils pour l’élimination sûre et efficace des peaux d’animaux.

Les gouvernements vont également investir jusqu’à 292 600 $ dans un projet de l’initiative Place à la croissance. Le projet aidera l’organisme Beef Farmers of Ontario à mener des activités de marketing afin d’accéder aux marchés émergents du Vietnam, de la Corée, de Taïwan, des Philippines et de l’Union européenne. Le projet encouragera la diversification des marchés d’exportation et soutiendra les efforts visant à augmenter le volume de ventes et le chiffre d’affaires par des missions commerciales, des activités publicitaires et la création de nouvelles marques.

« Ces investissements aideront l’industrie du bœuf à continuer de répondre à la demande croissante de produits du bœuf canadiens salubres et de qualité supérieure », a dit l’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre fédérale de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire. « Grâce aux améliorations apportées aux abattoirs agréés par l’Ontario et aux efforts que nous déployons pour diversifier nos marchés, nous veillons à ce que notre secteur soit compétitif au pays et à l’étranger. »

« Par ces investissements, notre gouvernement va renforcer les abattoirs titulaires d’un permis provincial et favoriser leur croissance, tout en améliorant encore davantage nos normes de salubrité alimentaire déjà élevées, a déclaré l’honorable Ernie Hardeman, ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario. Nous travaillons également en collaboration avec le secteur bovin de la province pour lui trouver de nouveaux marchés, ce qui contribuera à ouvrir de futures possibilités de croissance économique pour les éleveurs de bovins de l’Ontario. Trouver des moyens de diversifier les marchés et d’en percer de nouveaux est une étape importante pour assurer le succès du secteur bovin. »

« Meat & Poultry Ontario tient à remercier les gouvernements fédéral et provincial pour leur soutien continu aux 123 entreprises familiales d’abattage qui sont titulaires d’un permis provincial, a déclaré Mme Carol Goriup, présidente de l’organisme Meat & Poultry Ontario. L’aide financière annoncée aujourd’hui ne pouvait pas tomber à un meilleur moment. Les abattoirs sont le pivot de notre système alimentaire local, et cet investissement essentiel permettra d’améliorer l’efficacité et d’accroître les capacités, ce qui, en fin de compte, aidera les agriculteurs à prendre de l’essor. »

« Beef Farmers of Ontario se réjouit de l’aide financière du Partenariat canadien pour l’agriculture que recevront les abattoirs provinciaux, qui font partie intégrante du secteur bovin de l’Ontario, a déclaré M. Joe Hill, président de l’organisme Beef Farmers of Ontario. Cette aide financière arrive à un moment où le secteur bovin est confronté à des défis cruciaux en raison du manque de capacités pour la transformation de la viande bovine. Le soutien apporté aux abattoirs va permettre à ceux-ci d’acquérir du matériel et des infrastructures qui les aideront à rester concurrentiels et à s’adapter aux demandes du marché. »

Depuis juin 2018, dans le cadre du Partenariat, les gouvernements fédéral et provincial se sont engagés à accorder une aide financière à frais partagés à environ 2 500 projets pour aider les agriculteurs, les entreprises de transformation d’aliments et d’autres entreprises et organismes du secteur agroalimentaire de l’Ontario, qui remplissent certaines conditions, à innover et à croître.

Faits en bref

  • La période de réception des demandes pour ce programme d’aide financière à frais partagés commence le 19 février 2020. Les demandes seront acceptées jusqu’au 30 avril 2020 ou tant que les fonds affectés au programme n’auront pas été épuisés. Les projets admissibles devront être achevés au plus tard le 31 décembre 2020.
  • Pour en savoir plus sur ce programme d’aide financière à frais partagés pour les abattoirs titulaires d’un permis provincial ou obtenir le guide qui s’y rapporte, on peut envoyer un courriel à agpartnership@ontario.ca ou composer le 1 877 424-1300.
  • Ce programme s’ajoute à plusieurs initiatives que le gouvernement de l’Ontario a prises récemment pour favoriser la croissance de l’industrie de la viande de la province. Cela comprend notamment les efforts faits pour renforcer les mesures de lutte antimicrobienne dans les abattoirs titulaires d’un permis provincial. Les idées du nouveau Comité de participation de l’industrie de la viande ont été incorporées dans la liste des projets admissibles à une aide financière.
  • Le ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario (MAAARO) administre les fonds du programme d’aide financière à frais partagés du Partenariat qui sont remis aux entreprises de transformation d’aliments et à d’autres entreprises (santé animale, commercialisation et produits agroalimentaires de base).
  • Le secteur bovin de l’Ontario représente annuellement 2,69 milliards de dollars du PIB de l’Ontario. Cela comprend les activités de production primaire, de transformation et de vente au détail.
  • Le Partenariat canadien est un engagement quinquennal de trois milliards de dollars de la part des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux du Canada. Il appuie les secteurs canadiens de l’agroalimentaire et des produits agricoles.
  • Le secteur agroalimentaire de l’Ontario soutient plus de 837 000 emplois en Ontario et apporte chaque année plus de 47,5 milliards de dollars à l’économie provinciale.
  • L’Ontario compte 123 établissements de transformation de la viande qui sont inspectés par le gouvernement provincial.

Source : https://news.ontario.ca/omafra/fr/2020/02/le-canada-et-lontario-investissent-dans-la-competitivite-du-secteur-bovin.html

Comments are closed.