Boom dans les exportations de boeuf wagyu japonais vers les États-Unis

//  18 mai 2018  //  Commerce international et Accords commerciaux  //  Commentaires fermés

15mai2018-4

Si les États-Unis exportent une grande quantité de bœuf vers le Japon, le pays du soleil levant leur a retourné la pareille avec le bœuf waguy… en plus petite quantité évidemment.

Selon un article publié dans le agrinews.co.jpn à la fin du mois dernier, les fortes ventes de boeuf wagyu japonais aux États-Unis ont poussé les exportateurs à utiliser le contingent tarifaire (CT) en avril, déclenchant un taux de droits hors contingent de 26,4% sur les exportations vers les États-Unis.

Le Japon a atteint ses 200 tonnes métriques de contingent tarifaire annuel aux États-Unis en date du 10 avril, selon les données publiées par l’US Customs and Border Protection.

Le volume a plus que doublé, comparé à 70 tonnes en avril de l’année précédente. L’année dernière, les exportations de bœuf wagyu ont rempli le quota en juin.

Une fois que le Japon a atteint la limite de quota, le tarif américain sur les importations de bœuf japonais passera à un tarif de 26,4 pour cent de la valeur des exportations, par rapport au taux actuel de 4,4 cents par kilogramme.

Cela signifie que les sociétés commerciales doivent payer environ 2 600 yens par wagyu japonais de 10 000 yens jusqu’à la fin de l’année.

Les exportations japonaises de bœuf wagyu se sont concentrées principalement sur le secteur de l’hôtellerie et de la restauration, et la tendance actuelle devrait se poursuivre, même si elles dépassent les allocations de quotas, disent les commerçants.

«Même si nous transférons une partie des coûts aux clients, nous sommes certains que la demande restera forte aux Etats-Unis», a déclaré un responsable d’une société commerciale basée à Tokyo.

Source : http://english.agrinews.co.jp/?p=8296

Comments are closed.