Augmentation des parcs d’engraissement, diminution du nombre de lots, selon le recensement

//  15 avril 2019  //  Données administratives, économiqes et d'inventaire  //  Commentaires fermés

16avril-19

Selon le Recensement de l’agriculture de 2017, les parcs d’engraissement des États-Unis comptant plus de 500 animaux nourris au bétail ont augmenté de 12% au cours de la période de cinq ans comprise entre 2012 et 2017. Au cours de la même période, le nombre de parcs d’engraissement comptant moins de 500 têtes d’engraissement a diminué de 5%.

Le Recensement de l’agriculture de 2017, mené par le Service national de la statistique agricole (NASS), comptait 25 776 parcs d’engraissement avec au moins un animal, soit 3% de moins que les 26 586 parcs d’engraissement recensés au recensement de 2012. Le recensement de 2017 a révélé que 15 025 052 bovins étaient nourris au fourrage, soit 4% de plus qu’en 2012.

Tiré de drovers.com – par Greg Henderson – Publié le 11 avril 2019
| Traduction et adaptation libre par la rédaction |

Le nombre de plus grands parcs d’engraissement de bétail en Amérique a progressivement augmenté. Le recensement de 2017 a révélé 700 opérations avec 2 500 têtes ou plus sur les aliments pour animaux, soit 10,6 millions de têtes, soit 71% du total. Sept autres parcs d’engraissement entraient dans cette catégorie par rapport à cinq ans plus tôt.

Les parcs d’engraissement avec 1 000 à 2 499 bovins nourris totalisent 645, soit 141 de plus que cinq ans plus tôt. Ces parcs d’engraissement comptaient pour 973 247 bovins, soit 6% du total. Ensemble, les deux plus grandes catégories de parcs d’engraissement (1 000 têtes et plus) représentent 77% du bétail nourri.

Les trois principales catégories de parcs d’engraissement – ceux de 500 têtes ou plus – totalisaient 3 171 lots, soit 12,87 millions de bovins (86%).

Le NASS a signalé 22 605 parcs d’engraissement de moins de 500 têtes, ce qui représente 2,15 millions de têtes (14%).

Le nombre de parcs d’engraissement comptant de 1 à 19 têtes a diminué de 16% ; ceux avec 20-49 têtes ont diminué de 5% ; les parcs d’engraissement avec 50-99 têtes ont augmenté de 1,5% ; ceux avec 100-199 têtes étaient inchangés ; et les parcs d’engraissement avec 200-499 têtes ont diminué de 6%.

Source : https://www.drovers.com/article/larger-feedlots-increase-smaller-lots-decline-census-says

 

Comments are closed.