Augmentation de la production bovine: le Bas-Saint-Laurent interpellé

//  5 mars 2018  //  Analyses de marché, Marchés  //  Commentaires fermés

TVA_Nouvelles

Gilles Turmel – TVA Nouvelles | Publié le 21 février 2018

La production bovine pourrait augmenter de 50 % d’ici les sept prochaines années au Québec. Et le Bas-Saint-Laurent risque fort d’être au cœur de cette croissance.

La production bovine pourrait augmenter de 50 % d’ici les sept prochaines années au Québec. Et le Bas-Saint-Laurent risque fort d’être au cœur de cette croissance.

Il faut dire que les dernières années ont été difficiles pour l’industrie bovine québécoise. Après un sommet en 2008-2009, la production a chuté en raison notamment de la hausse du prix des céréales pour nourrir les bêtes, mais aussi, et surtout, parce que plusieurs producteurs ont quitté pour la retraite.

L’industrie veut donc reprendre du poil de la bête. Comment? En attirant des producteurs de la relève. «Espérons d’un côté que ceux qui sont en place et qui ont de la relève à la ferme puissent prendre de l’expansion, et de l’autre côté, on veut vendre la production bovine comme une production qui est facilement démarrable pour un jeune», a dit Claude Viel, président des Producteurs de bovins du Québec.

Et ce qui rend le Bas-Saint-Laurent intéressant à cet égard, c’est qu’il y a beaucoup de terres à l’abandon dans la région qui pourraient facilement devenir des pâturages pour les bêtes. Selon Daniel Reichenbach, président du Syndicat des producteurs de bovins Bas-Saint-Laurent, «on est dans une région qui est principalement fourragère et c’est ce qu’il faut aux animaux, de bons herbages».

Le Bas-Saint-Laurent est actuellement la cinquième région productrice de bovins au Québec avec plus de 1000 fermes en activité. L’industrie bovine québécoise affiche des ventes annuelles de 1 milliard $, principalement en l’Ontario et aux États-Unis.

Source:

Articles:

Comments are closed.