Alletch – Présence de mycotoxines dans la récolte 2016

//  20 janvier 2017  //  Chronique Alltech, Nutrition  //  Commentaires fermés

Des concentrations élevées de mycotoxines sont présentes selon l’analyse de récolte d’Alltech Canada 2016
Échantillon pour l’analyse 37+
2016-12-29

L’équipe de gestion des mycotoxines d’Alltech® a analysé des échantillons de maïs, de blé de printemps, d’orge et de triticale à travers le Canada dans le cadre de l’analyse de récolte d’Alltech Canada de 2016. Les résultats indiquent un risque élevé de présence de mycotoxines dans les rations mixtes totales (RTM), les drêches sèches de distillerie avec solubles (DSDS) et l’ensilage. En moyenne, 3,8 mycotoxines différentes étaient présentes dans les échantillons RTM et DSDS prélevés.
L’analyse de récolte d’Alltech Canada, effectué en 2016, a analysé 45 échantillons RTM de partout au Canada, du 1er juin au 30 novembre, dans le laboratoire d’analyses de mycotoxines Alltech 37+, agréé par l’ISO, à Nicholasville, dans le Kentucky. Le rapport a montré que seulement deux pour cent des échantillons ne contenaient pas de mycotoxines. Deux pour cent des échantillons contenaient huit à neuf mycotoxines, 20 pour cent contenaient six à sept mycotoxines, 29 pour cent contenaient quatre à cinq mycotoxines, 29 pour cent contenaient deux à trois mycotoxines et 18 pour cent contenaient une mycotoxine. Les mycotoxines de trichothécène de type B (incluant DON) étaient présentes dans 80 pour cent des échantillons et l’acide fusarique était présent dans plus de la moitié.
Le déoxynivalénol (DON) est une mycotoxine trichothécène de type B et était la mycotoxine la plus répandue dans les ensilages de maïs de nouvelle culture ainsi que dans les échantillons de blé de printemps, d’orge et de triticale. Des concentrations élevées d’acide fusarique étaient également présentes dans les échantillons prélevés. La combinaison de DON et d’acide fusarique peut entraîner un facteur équivalent à risque élevé (REQ) qui peut être toxique pour les animaux. Les producteurs doivent observer leur troupeau pour un apport alimentaire médiocre ainsi qu’une réduction de la production de lait ou de viande.
«Les problèmes liés aux mycotoxines ne se limitent pas aux régions en croissance où les cultures sont contaminées», a déclaré le Dr Max Hawkins, nutritionniste de l’équipe Alltech Mycotoxin Management. «Les mycotoxines se déplacent rapidement et répandent la contamination, alors assurez-vous d’échantillonner vos RTM et ensilage régulièrement et surveillez vos animaux.»
Le programme d’analyse des mycotoxines Alltech 37+ permet de détecter plus de 37 mycotoxines différentes dans la ration, les matières premières et le fourrage. Il fournit également une évaluation des risques liés à la présence de mycotoxines pour les animaux ainsi que des recommandations sur mesure pour votre opération, dans les deux semaines suivant la soumission de l’échantillon. Pour plus d’informations sur le programme de gestion des mycotoxines d’Alltech, visitez knowmycotoxins.com ou contactez votre représentant local Alltech.

Pour écouter l’entrevue du Dr Max Hawkins visitez ce lien : http://www.rfdtv.com/story/34175989/alltech-mycotoxin-management#.WG0gnoWcFPZ

Contactez-nous

Alltech Québec
5910, rue Barré
St-Hyacinthe
Québec
J2R 1E4
Tél: 877 553 0779
Fax: 450 253 0781

Source:

Articles:

Comments are closed.