AgManager – Analyse des marchés – LMIC

//  14 juin 2017  //  Analyses de marché, Marchés  //  Commentaires fermés

The_voice_of_Agriculture_American_Farm_Bureau_Federation

AgManager – 5 juin 2017

Katelyn McCullock, économiste
American Farm Bureau Federation
Index des performances du restaurant en chute

Les dernières données, publiées le 1er juin 2017, reflètent une forte baisse de 1,5 pour cent de mars à avril dans l’indice de performance des restaurants. Le RPI est un composite mensuel de la santé de l’industrie de la restauration des États-Unis et est mesuré en valeurs par rapport à 100. Les valeurs supérieures à 100 indiquent que l’industrie augmente, tandis que les valeurs inférieures à 100 indiquent une contraction. Le mois d’avril atteint actuellement 100,3, à peine au-dessus de la marque 100. Par rapport à l’enquête de mars, la National Restaurant Association cite une baisse nette du trafic des clients et des ventes dans les magasins, ainsi qu’un déclin de l’optimisme en ce qui concerne l’économie. La figure 1 montre le RPI de 2003 à avril 2017.

(Traduction libre de Mylène Noël)

En utilisant différents indicateurs de l’industrie, le RPI peut être divisé selon la situation actuelle ou selon les attentes. La situation actuelle de l’indice utilise quatre indicateurs de l’industrie: les ventes d’un même magasin, le trafic, la main d’œuvre et les dépenses en capital. Cet indice aussi a diminué par rapport au mois précédent, soit une baisse de 2,3 depuis le mois de mars à 99,1. La situation actuelle indiquerait que les restaurants sont actuellement en phase de contraction.

La portion attentes de cet indice reste expansionniste, l’indice d’attente étant encore supérieur à 100, à 101,5, bien qu’il soit en baisse de 0,7 % depuis mars. L’indice des attentes porte également sur quatre indicateurs, mais il est calculé sur les six prochains mois. Il tient compte des perspectives des opérateurs de restaurants sur les ventes d’un même magasin, les employés, les dépenses en capital et les conditions commerciales. Bien que l’indice soit encore supérieur à 100, l’ANR a noté que l’indice d’anticipation du mois d’avril est le plus bas des six derniers mois.

Une perspective expansionniste sur l’économie est de bon augure pour les éleveurs de bétail et devrait stimuler la demande afin d’atténuer les effets négatifs des grosses quantités de production attendues dans le bœuf, le porc et le poulet. Cependant, la baisse de l’indice des attentes par rapport aux trois premiers mois de l’année est un peu inquiétante et pourrait entraîner des problèmes plus tard dans l’année. Pour l’instant cependant, les perspectives demeurent positives. Une autre impulsion à l’image de la demande intérieure est l’intérêt croissant pour les nouvelles coupes de viande, que la NRA a nommé la première tendance alimentaire en 2017. Les plats végétarien et végétalien ont été répertoriés comme étant des tendances qui commencent à se refroidir. Ces changements des tendances vont certainement s’ajouter à la consommation domestique car nous voyons plus de plats de viande annoncés dans le complexe de la restauration.

Les marchés

L’écart Choice-Select a continué de croître cette semaine, en hausse de 4 % par rapport à la semaine dernière, atteignant 27,18 $ par quintal. Les bovins d’embouche étaient en général plus élevés cette semaine, ajoutant des gains plus importants aux catégories des 700 à 800 livres. Le marché du 5-zones des bovins finis a augmenté de 4% par rapport à la semaine dernière et reste 5 % supérieur à l’an dernier

AgManager_juin

Source:

Articles:

 

_____________________________________________________

In The Cattle Markets

AgManager – June 5, 2017

Katelyn McCullock, Economist

American Farm Bureau Federation

Restaurant Performance Index Falls

The latest data, released June 1, 2017, reflects a steep drop—1.5 percent– from March to April in the Restaurant Performance Index. The RPI is a monthly composite of the health of the U.S. restaurant industry and is measured in values relative to 100. Values exceeding 100 indicate the industry is expanding, while values below 100 indicate contraction. April currently stands at 100.3, just barely over the 100 mark. The National Restaurant Association cites a net decline in customer traffic and same-store sales, as well as a decline in optimism over the economy, compared to the March survey. Figure 1 shows the RPI 2003 to April 2017.

Using different industry indicators, the RPI can be divided into current situation or expectations. The current situation part of the index uses four industry indicators: same-store sales, traffic, labor and capital expenditures. This too dipped below the previous month, down 2.3 percent from March to 99.1. The current situation would indicate restaurants are currently in a contraction-oriented phase.

The expectation piece of this index remains expansionary–with the expectation index still over 100, at 101.5—although it is down 0.7 percent since March. The expectation index looks at four indicators as well but over the next six months. It takes into account restaurant operators’ outlook on same-store sales, employees, capital expenditures and business conditions. Although the index is still over 100, NRA noted April is the lowest expectation index in the last six months.

An expansionary outlook on the economy bodes well for livestock producers and should provide a boost to demand to help lessen the negative effects of the large production numbers that are expected in beef, pork and chicken. However, the decline in the index relative to the first three months of the year in expectations is a bit worrisome and could spell trouble later in the year. For now though, the outlook remains positive. Another boost to the domestic demand picture is the growing interest in new cuts of meat, which NRA named as the top new food trend in 2017. Vegetarian and vegan dishes were listed as cooling trends. These trendy changes will certainly add to domestic consumption as we see more meat dishes featured throughout the restaurant complex.

The Markets

Choice-Select spread continued to grow this week, up 4% from last week and reaching $27.18 per hundredweight. Feeders were mostly higher this week adding larger gains to the 7-800 pound categories. The 5-area fed cattle markets added 4% to last week and remain 5% above a year ago.

AgManager_juin

 

Source:

Articles:

 

 

 

Comments are closed.